Actus et Analyses

Les entreprises qui possèdent des Droits de Propriété Intellectuelle (DPI) génèrent des revenus par employé 20 % plus élevés que ceux de leurs homologues sans portefeuille de PI.

C’est ce que nous apprend la toute récente (02/21) étude conjointe de l’EPO1 / l’EUIPO2 sur le rapport entre les Droits de Propriété Intellectuelle et la performance des entreprises dans l’Union européenne et dont MoneyOak vous recommande la lecture;

Photo by CDC on Unsplash

Brevets, droits d’auteur, marques, certificats d’obtention végétale… tous ces mécanismes de protection de vos innovations sont donc bien des boosters de performance. Plus exactement, ce sont des marqueurs forts de votre capacité à innover, à augmenter votre valeur ajoutée et votre leadership, à “fertiliser” de manière vertueuse votre écosystème.

127.000 entreprises de l’UE (y compris le Royaume Uni) ont pris parti à cette étude, ce qui la rend très crédible.

Elle met en lumière les relations entre la PI et les performances des entreprises. Parfaite illustration de l’effet de levier de l’innovation sur les résultats des entreprises et sur leur capacité à attirer et retenir des talents.

Quelques Key Highlights :

  • Ce sont les propriétaires de “portefeuilles” de marques qui surperforment le plus leurs marchés  (revenus par employés) : 63%.
  • La surperformance des propriétaires de combinaisons de marques, design et brevets atteint pour elle le chiffre tout aussi considérable de 60%.
  • Même si les PME qui détiennent des DPI ne représentent que 9%, elles surperforment leurs comparables sans DPI de 68% pour les revenus par employés.
  • Côté salaires, les entreprises qui possèdent des DPI versent également des salaires en moyenne 19% plus élevés que les entreprises qui n’en possèdent pas.

MoneyOak, expert européen de l’IP BOX, vous recommande cette lecture dans ses versions longue et/ou courte. Retrouvez l’intégralité du rapport en cliquant ici ou son executive summary

1 : EPO: European Patent Office

2 : EUIPO : European Union Intellectual Property Office

Contactez un expert

LA SAGA IP BOX par MoneyOak

LA SAGA IP BOX par MoneyOak

Selon la Cour des Comptes, on dénombre actuellement 471 niches fiscales en France ou plus pudiquement, 471 “dépenses” fiscales.

Ces dépenses (pour l’état) peuvent prendre plusieurs formes : crédit d’impôt, réduction d’impôt, exonération, abattement, déduction, franchise… Elles peuvent être verticales ou horizontales, actives ou passives…
Elles favorisent des contribuables qui correspondent à certains critères propres à chaque “dépense”.

L’IP Box est une de ces dépenses fiscales.

read more

Nos scientifiques et fiscalistes vous accompagnent tout au long de votre démarche

De l’identification des projets éligibles, jusqu’à l’obtention de réductions de l’impôt sur les sociétés. Nos experts veilleront également à ce que votre entreprise optimise l’ensemble de ses revenus d’innovation.