Actus et Analyses

Propriété Intellectuelle, faits et chiffres. Rapport de l’OMPI (#WIPO) 2020. Focus sur les brevets.

Photo par HalGatewood.com sur Dosseret

En premier lieu et ce n’est probablement pas une surprise mais une réalité bien affirmée, l’Asie concentre 65% des demandes de brevets dans le monde (70% des marques, 68% des dessins et modèles industriels).

Rapporté aux 15 millions de brevets en service dans le monde en 2019, les offices ont enregistré 3,2 millions de nouvelles demandes de brevets (en baisse globale vs 2018) dont 1,4 million par la Chine en tant que plus gros contributeur (43,4%, -9,2% vs 2018), 621.000 par les USA deuxième du classement (+4,1% vs 2018) alors que l’OEB (Office Européen des Brevets) en a enregistré un total de 181.000 (5,6% du total, +4,1% vs 2018).

Quand on rapporte les demandes de brevets au PIB des pays, c’est la Corée qui domine le classement. On notera que ce chiffre est 40% supérieur à la Chine, 66% supérieur au Japon, 4,7 fois plus important que l’Allemagne, et 5,6 fois par rapport aux USA.

Selon les pays, l’intérêt pour les technologies objets des demandes de brevets varie assez fortement. Sans surprise, l’informatique arrive en tête à quasi égalité avec les machines et appareils électriques et tout ce qui touche à l’écosystème de l’énergie électrique. Techniques de mesure et éléments mécaniques sont les domaines les « moins attractifs » du classement

La Chine devient en 2019 le leader du classement des demandes de brevets internationaux, raflant ainsi la première place aux USA. Le Japon complète le trio de tête, ces 3 pays déposant chacun plus de 50.000 demandes par an. L’Allemagne, 4ème du classement ne dépose elle que 19.000 demandes en 2019. La France, 6ème de ce classement pèse 7.900 demandes, loin devant le Royaume Uni 7ème avec 5.800 demandes.

Des pays aux sociétés, il n’y a qu’un pas. Et là encore, les entreprises asiatiques dominent le classement : première place pour Huawei (3ème année consécutive), devant Mitsubishi Electric en 2ème place, Samsung en 3ème. Ericsson (Suède) est le premier européen du classement. Parmi les 10 premières entreprises, 4 viennent des télécoms et représentent 46% du nombre de demandes.

Le barycentre de l’innovation mondiale se situe en Asie. Vous en doutiez ?

Retrouvez l’intégralité du rapport de l’OMPI à l’adresse : https://bit.ly/3y4dKz4

Contactez un expert

LA SAGA IP BOX par MoneyOak

LA SAGA IP BOX par MoneyOak

Selon la Cour des Comptes, on dénombre actuellement 471 niches fiscales en France ou plus pudiquement, 471 “dépenses” fiscales.

Ces dépenses (pour l’état) peuvent prendre plusieurs formes : crédit d’impôt, réduction d’impôt, exonération, abattement, déduction, franchise… Elles peuvent être verticales ou horizontales, actives ou passives…
Elles favorisent des contribuables qui correspondent à certains critères propres à chaque “dépense”.

L’IP Box est une de ces dépenses fiscales.

read more

Nos scientifiques et fiscalistes vous accompagnent tout au long de votre démarche

De l’identification des projets éligibles, jusqu’à l’obtention de réductions de l’impôt sur les sociétés. Nos experts veilleront également à ce que votre entreprise optimise l’ensemble de ses revenus d’innovation.