L’IP Box devient un jeu d’enfants avec la méthode MoneyOak

On vous voit sourire… Il est vrai que les dispositifs fiscaux, comme l’IP Box, relèvent plus souvent du casse-tête chinois que de la promenade de santé. Compte tenu de ses avantages, aussi juteux que sous-exploités, nous avons mis en œuvre une méthodologie simplifiée pour faciliter le processus et maximiser vos gains. Levons le voile!

N’y allons pas par quatre chemins: l’IP Box est un régime fiscal favorable pour les revenus de la propriété intellectuelle, dont les entreprises innovantes ne devraient pas se priver! Chez MoneyOak, nous en sommes convaincus. Grâce à notre expérience européenne et à notre expertise pluridisciplinaire (juridique, scientifique, comptable, fiscale), nous mettons notre solution en deux étapes au service de votre entreprise… À la clé? Une mise en œuvre rapide et efficiente, un accompagnement durable et continu, une optimisation fiscale pointue de votre propriété intellectuelle, des économies substantielles et sécurisées. Pas de secret, on vous explique comment ça marche.

Première étape: le rendez-vous «découverte»

Une vingtaine de minutes, voilà la durée de ce premier et bref échange. Pourquoi faire long, quand on maîtrise les rouages? Certes, notre premier rendez-vous est court, mais il est aussi fondamental. En effet, grâce à des questions ciblées, nous validons les «drapeaux verts» essentiels, afin de vérifier que la mise en œuvre de l’IP Box est possible et intéressante pour votre entreprise. Check, on peut avancer!

En amont: le questionnaire

Avant la deuxième étape, nous vous transmettons une liste de 20 questions, dix sur des sujets techniques et dix sur le volet financier, sans obligation de répondre à tout le questionnaire. Vos réponses nous permettent de préparer le terrain…

Deuxième étape: le workshop

Pendant une à deux heures, nous mettons autour de la table nos meilleures ressources, un avocat fiscaliste, un ingénieur et un analyste financier, et des éléments clés de votre entreprise, un responsable financier ou un contrôleur de gestion et un responsable technique, par exemple, votre directeur informatique (pour les logiciels) ou votre responsable R&D (pour les brevets).

Ensemble, nous allons identifier les propriétés intellectuelles éligibles (potentiellement plus nombreuses que ce que vous pensez), avant de les classer par catégories. Il peut s’agir de logiciels ou brevets:

  • qui génèrent des revenus de licence (catégorie 1);
  • intégrés à un produit commercialisé (catégorie 2);
  • liés au fonctionnement interne (catégorie 3).

En fonction des catégories, nous déterminons la méthodologie de valorisation adaptée dans votre cas. Sur cette base, après le workshop, nos équipes d’experts calculent et vous communiquent les économies potentielles pour votre entreprise. Vous savez donc concrètement à quoi vous attendre!

Devenez acteur de votre optimisation fiscale grâce à l’IP Box. Ne cherchez plus le réalisateur de votre succès, MoneyOak vous propose une approche «no cure, no pay». On en parle?

Share This Post

LinkedIn

Suivez les mises à jour fiscales et IP Box grâce à MoneyOak.

Articles liés